Fxpansion - Mysteron 1.1
[PC] - Freeware

Si un jour vous avez croisé un individu produisant un son en déplaçant ses mains au-dessus d'un étrange appareil muni de deux antennes. C'est que vous avez croisé un Theremin ! Il ne s'agit pas d'une espèce de mutant issue de la lointaine planète There, mais tous simplement d'un descendant des célèbres ondes Martenot.

Le principe est relativement simple : Le Theremin utilise la variation du champ électromagnétique pour contrôler un oscillateur. Chacune des deux antennes permette de moduler la fréquence (hauteur de la note) et l'intensité (le volume).

Le résultat sonore est tout à fait surprenant, mais c'est le plus souvent le spectacle visuel qui en découle qui marque les esprits. Notre Jean Michel national ne s'y est pas trompé (Oxygène 7-13).

Construit en 1929, le Theremin est toujours d'actualité. En effet il existe aujourd'hui même des Theremins MIDI. Si la version 'hardware' vous intéresse, vous pouvez toujours aller faire un tour sur le site de Big Briar (site de Mr Moog !). Pour une approche plus aisée, on dispose aujourd'hui du Mysteron, de chez Fxpansion.

Une installation réussie !

Pour installer le plug-in, il suffit de décompressé le fichier et de le copier dans le répertoire plug-ins de votre séquenceur. A savoir qu'il fonctionne avec Cubase VST v3.7x, v5.x, Logic Audio Windows v4.5, Sonic Syndicate, Orion v1.1 et FXpansion 'Amulet' VST-DX Adapter v2.1.

Le mystère une fois éclairci, ce synthétiseur virtuel permet de reproduire assez fidèlement le son du Theremin. Certes, ne ressortez pas vos vieux postes radio afin de bricoler des antennes, ici, c'est votre souris ou (mieux) avec un clavier MIDI que vous pourrez contrôler le Mysteron.

Si vous optez pour la souris, sachez qu'en la déplaçant de haut en bas (ou vice versa), vous allez moduler la hauteur de la note, ce qui correspond à l'antenne de droite sur le Theremin. Le déplacement de gauche à droite (et vice versa) permet de moduler l'intensité (le volume), ce qui correspond à l'antenne de gauche (sur le Theremin). Seul regret, il semble impossible (à l'heure actuelle) de pouvoir enregistrer votre jeu avec la souris.

De plus son maniement demande beaucoup d'habiliter. Si vous recherchez à reproduire une mélodie, le clavier MIDI est vivement conseillé.

5,4,3,2,1...

Les paramètres d'éditions du Mysteron se limitent à très peu de chose. En clair, les trois boutons de gauche permettent d'éditer la modulation de la sensibilité : le bouton 'Rate' contrôle la vitesse à laquelle la sensibilité de la note va se stabiliser (à l'inverse du Decay).Le bouton 'Over' permet de varier l'amplitude de la variation de la sensibilité. Si vous l'indexez au maximum, cela produit une oscillation continue très intéressante. Enfin le bouton 'Decay' permet de changer le temps de relâchement du son.

De même les deux boutons de la section 'Pitch' permettent de modifier la vitesse et l'amplitude à la quelle la note finale se stabilise (sorte de Portamento). Depuis quelque temps, on commence à voir fleurir un peu partout des Theremins. Il faut ne faut pas s'y tromper. Il s'agit d'un instrument à part entière. Malgré l'absence indubitable de l'interface électromagnétique, le Mysteron se rapproche très fidèlement de l'original. Il apportera sans aucun doute une chaleur incomparable à vos compositions et cela pour pas un sou !

Nicolas Ancelot