Assembler un PC sur mesure
pour Pro Tools

Ces derniers temps, on m’a beaucoup demandé la même chose : quelle est la meilleure plateforme pour faire tourner Pro Tools, un PC ou un Mac ? Avant de répondre, je pose toujours une question à mon tour : avec quel système d’exploitation vous sentez-vous le plus à l’aise ? C’est la plupart du temps la réponse à cette question qui dicte ma propre recommandation.
Que vous soyez Windows ou Macintosh, ce qui importe, c’est de savoir que rien ne vaut Pro Tools sur l’une ou l’autre des plates-formes. C’est vrai : Pro Tools tourne à merveille sur Mac, mais les vieux arguments pro-Mac ne sont souvent plus valides: il y a des tonnes de plug-ins d’effet pour Pro Tools sous Windows et Windows XP est très stable. De la même façon, bien des arguments pro-Windows ne sont pas plus valables. De nombreux éditeurs développent sur Mac, et Apple offre des solutions informatiques puissantes et bon marché. D’une façon générale, la question n’est plus celle des fonctionnalités, mais surtout celle de la préférence personnelle. Au risque de simplifier à outrance, l’une des principales différences entre les deux plates-formes est qu’Apple a choisi pour vous l’essentiel des composants inclus dans votre ordinateur. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut personnaliser son Mac, ou qu’il n’existe pas de constructeurs de PC qui, comme Apple, sélectionnent et testent en usine les composants de leurs système (Gateway et Dell comptant parmi les principaux). Toutefois, ceux qui choisissent l’option Microsoft ont littéralement la possibilité d’assembler leur ordinateur à partir de zéro, avec des composants qu’ils auront choisis. Le bénéfice à retirer d’un PC assemblé spécialement pour y faire tourner Pro Tools est potentiellement très grand : une puissance énorme pour les traitements sur processeur hôte, un ordinateur super-silencieux, et bien d’autres avantages. Voyons de plus près ce qu’il faut prendre en considération si vous décidez d’assembler un PC sur mesure pour Pro Tools.

Choix de la carte mère

S’il est un point important lors de l’assemblage depuis zéro d’un ordinateur dédié à Windows XP, c’est bien la carte mère. D’abord, vous devez choisir une carte mère et un chipset qui convienne à votre système Pro Tools. La conférence des utilisateurs Digidesign (DUC) est une source d’informations sans pareille qui vous permettra d’identifer les cartes mères convenant à un système Pro Tools sous Windows XP. Pour trouver une liste des chipsets et des autres composants qui sont (ou ne sont pas) compatibles avec le système Pro Tools que vous envisagez, n’oubliez pas de consulter la section Compatibilité du site Internet Digidesign à l’adresse www.digidesign.com/compato. Important : certaines cartes mères et/ou chipsets ne fonctionnent pas avec Pro Tools. Ne manquez pas de vérifier ce point attentivement avant de faire vos achats !
Vérifiez que la carte mère que vous allez choisir comporte des connecteurs SATA (Serial ATA) pour la connexion de disques durs internes, et qu’elle est compatible avec les barrettes de mémoire DRAM ultrarapide DDR 400. D’autre part, si vous utilisez un système Pro Tools TDM tel que Pro Tools|HD, vérifiez que votre carte mère est dotée d’assez de slots PCI pour héberger toutes les cartes PCI HD que vous prévoyez d’inclure dans votre système. Enfin, la présence de ports USB 2.0 et FireWire (1394) vous apportera la compatibilité avec les nombreux dispositifs USB et FireWire disponibles sur le marché.
Vous devrez également déterminer le processeur que vous allez utiliser. Intel et AMD proposent tous deux des processeurs excellents et ultrarapides (respectivement Pentium et Athlon), qui vous apporteront d’excellentes performances en natif, et qui garantiront un fonctionnement harmonieux de votre système Pro Tools. Bien que la vitesse du processeur ne soit qu’un des facteurs à prendre en compte pour la construction d’une machine rapide, une vitesse d’horloge élevée influera bien entendu sur les performances d’ensemble du système. Si vos ressources sont limitées, examinez attentivement l’échelle des prix des processeurs. Par exemple, à l’heure où j’écris ces lignes, le prix d’un processeur Intel 3,6 GHz est presque quatre fois supérieur à celui d’un processeur 3,2 GHz. Si vous avez la chance de ne pas avoir de contrainte de budget, le plus rapide sera le mieux.

Considérations graphiques

Il existe de nombreuses cartes graphiques sur le marché, ce qui peut compliquer le choix de celle qui conviendra le mieux à vos besoins. Bien des cartes graphiques disponibles aujourd’hui sont dotées d’une grande quantité de mémoire embarquée, et d’une puissance de traitement suffisante pour gérer les besoins élevés du domaine de la vidéo et des jeux Bien que certains réglages de Pro Tools puissent alourdir la charge sur la carte graphique, tels que l’utilisation du défilement automatique, d’une façon générale, Pro Tools ne requiert pas beaucoup de puissance de traitement vidéo.
Lorsque vous choisissez une carte graphique, ne manquez pas de réfléchir à la taille du ou des moniteurs vidéo que vous envisagez d’utiliser, car les configurations à deux moniteurs, ou de grande taille, requièrent plus de puissance. Votre carte graphique doit être dotée d’au moins 64 Mo de mémoire embarquée, et d’un processeur nVidia ou ATI Certaines cartes sont compatibles VGA, DVI, S-Video, ou l’ensemble de ces normes. Si vous prévoyez de faire tourner deux moniteurs, vérifiez que la carte que vous avez choisie dispose du nombre et du type de sorties vidéo dont vous aurez besoin.

Un bon disque dur

Le point suivant consiste à choisir les disques durs qui composeront votre système. De toute évidence, il vous faudra un disque dur principal pour installer votre système d’exploitation, Pro Tools, et toutes les autres applications que vous avez l’intention de faire tourner. Digidesign recommande de ne pas enregistrer les données audio sur le disque qui héberge le système d’exploitation, il vous faudra donc au moins un disque dur supplémentaire pour enregistrer les données audio.
Plus le nombre de pistes, la fréquence d’échantillonnage et la résolution de vos sessions sont élevés, plus votre disque dur devra travailler… dur. Vous aurez donc besoin au moins d’un disque tournant à 7200 tours/minute. Bien que les disques IDE de 7200 tours soient suffisants pour enregistrer de l’audio, les disques SATA (Serial ATA) sont capables de taux de transferts de données généralement plus élevés, et sont disponibles en configuration tournant à 7200 tours, ou 10000 tours, assurant une meilleure intégrité de vos enregistrements. Mais, gardez à l’esprit que la vitesse d’un disque influe directement sur son niveau de bruit. Ceci dit, il existe des disques très silencieux sur le marché, et de nombreuses adresses où apprendre lesquels sont les plus silencieux (voir l’encadré « ressources », à la fin de cet article, pour savoir où aller pour en savoir plus).
Je préfère garder mes sessions sur un disque dur externe — de cette façon, je peux facilement prendre mes sessions sous le bras et me rendre dans un autre studio Pro Tools. Si vous avez un large stock de boucles, ou une grande bibliothèque de sons, mieux vaut également les installer sur un disque dur séparé. Enfin, votre système se doit d’être équipé d’un graveur de CD ou de DVD afin d’archiver votre travail.

C’est dans la boîte !

Une fois que vous aurez choisi les principaux composants de votre ordinateur, vous devrez choisir la boîte ou le châssis qui l’hébergera. Les points à prendre en compte sont :
1) La boîte devra correspondre aux dimensions de la carte mère que vous avez choisie ;
2) Elle doit pouvoir accueillir des cartes PCI toute longueur, si vous prévoyez de faire tourner un système Pro Tools TDM ; et
3) Elle est en mesure d’assurer silence et ventilation pour le système. Selon votre configuration et si ou non vous avez l’intention de voyager avec votre système Pro Tools, vous pouvez choisir entre une tour de bureau, ou un boîtier en rack. Quel que soit votre choix, vérifiez qu’il y a suffisamment d’orifices pour une bonne ventilation.
Si vous faites tourner un système Pro Tools TDM, mieux vaut prévoir au moins deux ventilateurs dans le système : l’un pour l’admission, l’autre pour l’échappement. Pour un système Pro Tools LE, vous pouvez vous en tirer avec un unique ventilateur, mais gardez à l’esprit qu’une chaleur excessive peut affecter les performances de l’ordinateur — un ordinateur au frais est un ordinateur heureux. D’autre part, vérifiez que le boîtier que vous allez choisir dispose de d’emplacements en nombre suffisants pour installer tous les disques que vous avez l’intention d’utiliser, et d’une alimentation suffisamment dimensionnée pour tous les composants de votre ordinateur.

Ressources :

www.silentpcreview.com; www.quietpc.com; www.siliconacoustics.com: des informations très utiles pour créer votre système super-silencieux.
www.tomshardware.com; www.anandtech.com: d’excellents sites consacrés au matériel PC.
http://duc.digidesign.com: une excellente source d’information sur tout ce qui tourne autour de Pro Tools. Ne manquez pas le fil « Best Desktops for Pro Tools LE » dans le forum Pro Tools LE/Windows.
www.digidesign.com/compato: toute la documentation Digidesign sur la compatibilité de ses systèmes. Les composants favoris de RJ Robert Jasmin (RJ) travaille chez Digidesign, c’est un expert dans l’assemblage des PC.
Il a récemment assemblé un PC pour son système Pro Tools après d’abondantes recherches.
Ci dessous, vous trouverez certains des composants qu’il recommande.
Bien que ceux-ci fonctionnent à merveille dans son nouveau système, il recommande de consulter les sites Internet de chaque constructeur pour les dernières informations relatives à la compatibilité de leurs produits.

Basique

Carte mère : Asus P4C800-E Deluxe
Processeur : Intel Pentium 2.8 (Prescott, 478 broches)
Graveur DVD/CDR : Plextor PX-712A
RAM : Kits Kingston Dual ValueRAM 184 broches 512 Mo (256 Mo x2) DDR PC-3200
Boîtier et alimentation : Antec
Cables : Opter pour des câbles de section circulaire si possible

Vitesse à tout prix

Processeur : Intel Pentium 3.4 (Northwood, 478 broches)
RAM : Corsair XMS Series, Kingston Hyper-X series
Disque dur : Western Digital série Raptor (SATA)
Carte graphique : ATI série 9600

Le silence est d’or

Radiateur processeur : Zalman série 7000
Boîtier : Lian-Li série V, Silverstone, Nexus, CoolerMaster
Alimentation : CoolerMaster, Nexus, Zalman, Antec
Disque dur : Samsung série SP
Ventilateurs : Nexus, Thermaltake, Pabst, CoolerMaster

Dusty DiMercurio - Traduction de Sébastien Monneret
Copyright Digidesign - 9 Février 2005