Osez la musique - Yamaha et Roland
[21/22/23 juin 2002]

Si Musicmania n'a pas eu lieu cette année (inutile de revenir sur le sujet), les occasions de découvrir les nouveaux matériels des différents constructeurs semblent se présenter de plus en plus. Preuve en est avec ces trois journées Roland/Yamaha…

<Pour célébrer la traditionnelle fête de la musique, Roland et Yamaha avaient donc décidé de s'installer durant trois jours dans le cadre fort agréable du Parc Floral, près de château de Vincennes. Un endroit sympathique, une journée ensoleillée et une profusion de matériels dans une salle spacieuse avec des casques pour tester les différents appareils : que demander de mieux ?

On pouvait donc découvrir les dernières nouveautés nippones en matière de synthétiseurs, expandeurs, pianos numériques et sampleurs. La profusion de tout ce matériel nous laisse envisager de futurs bancs d'essai prometteurs pour Musicrun. Nous avons fait une petite sélection que vous pourrez trouver ci-dessous, en cliquant sur l'image pour l'agrandir.

Du côté de chez Yamaha

Incontournable : la série des Motif. Qu'il s'agisse du Motif 6, du 7 ou du 8, ces claviers ont non seulement un look somptueux mais également des caractéristiques et des sonorités impressionnantes : interface USB intégrée, emplacement pour carte SmartMedia, port SCSI, connexion mLAN, 3 emplacements pour cartes d'extension, sorties séparées et extension E/S numériques… Encore ? No problemo : polyphonie 62 notes, 21 types de filtres, échantillonnage intégré, séquenceur 16 pistes/111 000 notes, contrôle temps réel complet, arpégiateur interactif, près de 700 sons, etc. De véritables workstations ! Regrettons toutefois un écran un peu petit…

On pouvait également découvrir le DX200 (eh oui, DX, un nom mythique…), un expandeur 'Groove Box' combinant un synthétiseur FM à 6 opérateurs et possédant 16 voix de polyphonie. Doté d'une d’une centaine de rythmiques et d'un séquenceur 16 pas de type analogique, il permet une commande en temps réel des paramètres, pour un rendu sonore plutôt convaincant.

Notons aussi le RS700, un studio de production musicale comprenant un séquenceur (259 000 notes) et un échantillonneur (jusqu'à 64 Mo de mémoire) intégrés, avec une volonté d'ouverture grâce à ses extensions (sauvegarde sur SmartMedia, connecteur SCSI, deux ports MIDI Out et une carte d'extension optionnelle E/S AIEB2). Il est également doté d'un générateur de 1 054 sons AWM2 et d'une polyphonie de 62 notes.

Du côté de chez Roland

Roland n'était pas en reste puisqu'on pouvait admirer le SH-32, un pupitre de synthèse, multitimbral 4 parties (ou 3 + 1 rythme) avec 32 voix de polyphonie. Il se compose de 2 oscillateurs (avec Sub Oscillator, PWM, Oscillator Sync ou Ring Modulation), 1 filtre (LPF / BPF / HPF / PKG / OFF), 1 amplificateur et 2 LFO (7 formes). Doté de 4 sorties indépendantes, il intègre une mémoire preset de 128 patches + 2 kits rythmiques et autant en mémoire utilisateur (+ 64 performances). Un produit sur lequel nous reviendrons très bientôt.

On pouvait aussi assister à une démo du VP9000 et essayer la D2, la dernière GrooveBox, arborant une nouvelle interface de jeu interactive. Une prise en main s'impose, certes, mais au bout d'un moment, on se rend vite compte des possibilités de la machine pour un jeu 'live' et les 150 patterns et 600 sons de la bête laissent de quoi exprimer toute votre créativité ! Pas encombrant, un look sympa, c'est une machine qui devrait vite s'imposer dans les mois à venir…

La Boss SP-505, quant à elle, est une station portable de sampling. Mais bien plus qu'un sampleur de phrases, elle offre des possibilités d'édition de formes d'ondes, de synchronisation de tempo entre les différents échantillons ainsi que d'un séquenceur de patterns intégré... Dotée d'une extension jusqu'à 128 Mo par carte SmartMedia 3.3V (de plus en plus à la mode), de 26 effets numériques, d'un séquenceur 4 pistes / 15 000 évennements et d'une fonction HOP permettant de découper une phrase et d'assigner les échantillons automatiquement sur les pads, voila un produit qui trouvera sa place en home studio, comme sur scène (facile à transporter).


En somme, ce fut un mini-salon comme on aimerait en voir plus souvent ! Et pourquoi ne pas réserver tous les pavillons du Parc Floral pour y organiser un 'vrai' salon Musicmania avec tous les acteurs du marché français concernés ? L'idée est lancée…


Yamaha QY100

Yamaha AN200

Yamaha DX200

Boss SP-505

Roland D2

Roland SH-32

Ludovic Gombert