Native Instruments

Très dynamique, Native Instruments continue à étoffer sa gamme d’instruments logiciels. Les démonstrateurs présentaient pour la première fois Kontakt, qu’ils décrivaient comme le sampleur le plus puissant jamais créé. Pas moins !

Et on a pourtant quelques raisons d’y croire, au vu des possibilités : Kontakt ne se contente pas d’offrir toutes les fonctions habituelles des sampleurs d’aujourd’hui, mais y ajoute le time-stretching et la resynthèse en temps réel, des enveloppes graphiques à points d’ancrage, un éditeur de boucles intégré, des filtres à modélisation analogique (14 types disponibles !), un affichage visuel des modulations (qui peuvent s’appliquer à la plupart des paramètres), le tout avec 256 voix par instance sur un ordinateur standard. Conséquences de ces fonctions audio avancées : la possibilité de manipulation des formants et une durée du sample constante quand la hauteur change.

De nombreux effets sont également disponibles. Kontakt peut s’utiliser en plug-in VST 2.0, Dxi, DirectConnect ou MAS, et prétend même offrir une latence meilleure que celles des modèles hardware ! Plus de 3 Go d’échantillons de qualité sont livrés avec Kontakt, qui inclut un navigateur efficace pour s’y retrouver dans une telle abondance.

Reaktor était présenté en version 3.3, avec de nombreuses améliorations, telles une plus grande facilité pour concevoir et éditer les instruments, de même que leur utilisation en plug-in VST 2.0, Dxi, DirectConnect et MAS, et des ajouts, comme le Grain Cloud Delay, un filtre FIR, et le Clock Shuffler.

Reaktor Session (Windows/MacOS) succède à Dynamo, et donne accès à une impressionnante gamme d’instruments créés sur Reaktor, mais sans possibilité d’en concevoir soi-même. Synthétiseurs et resynthétiseurs (analogiques modélisés, FM, additifs, ou à tables d’ondes), sampleurs, manipulateurs de boucles, boîtes à rythmes, séquenceurs divers, effets surround et étranges ou classiques, tout cela est compris dans le package, avec pour chaque instrument de nombreux présets. Ce qui n’empêche pas de créer ses propres patches ! Le pilotage MIDI des paramètres est accepté, grâce à un mode Learn. Et Reaktor Session s’intègre dans votre logiciel favori en plug-in VST, ou se branche sur celui-ci en tant qu’application autonome en DirectConnect ou MAS.

Absynth, prédédemment uniquement sur Mac arrive aussi sur PC. Traktor DJ Studio quant à lui, en passant en version 2.0 fait l’inverse et se trouve accueilli sur Mac. A la clé, une interface reliftée pour une meilleure efficacité des commandes live. Les modes Key Learn et MIDI Learn, tous les paramètres d’action sur écran peuvent être assignés à des raccourcis clavier ou des commandes MIDI. DJ, remixeurs, vous serez comblés !

Spektral Delay arrive en version 1.5, avec une refonte de son moteur audio et une meilleure stabilité, de nouvelles modulations de filtres, une compatibilité totale avec Logic Audio, un mode MIDI Learn, et un mode Performance avec action directe du clavier de l’ordinateur sur le déclenchement des samples et le changement des présets.

Nouvelles banques de sons aussi chez Native, un Volume 1 pour le FM7, et pour Battery, Studio Drums (batteries acoustiques) et Synthetic Drums (électroniques), avec respectivement 16 et 8 niveaux de vélocité, chacun pour 99 €.

[Emagic] [Steinberg]