Emagic

Le premier stand sur le trajet du visiteur en provenance de l'arrêt ' Messe ' sur la ligne de train, en entrant au rez de chaussée du Hall 6, c'était celui d'Emagic.

Impressionnant par sa surface, il offrait l'ambiance studieuse de musiciens en plein travail. Au contraire du salon 2001, où Logic 5.0 était présenté en même temps que la Logic Control, cette année, pas de nouvelle démo spectaculaire, mais des contacts directs avec les utilisateurs. Il est vrai que les produits phares tant attendus commençaient seulement à être livrés, et que la maison capitalisait sur leurs possibilités, maintenant réellement fonctionnelles. Il faut dire que Logic Audio Platinum 5.0 s'est vu descerner pendant le salon la prestigieuse récompense Musikmesse International Press Award dans la catégorie Software/Recording, à la suite du vote des journalistes de 51 magazines spécialisés de tous les pays présents. Mais la maison ne s'endormait pas pour autant sur ses lauriers, puisqu'on nous annonçait tout de même de même un certain nombre de nouveautés.

En fait, la version 5.0 de Logic s'était déjà transformée en 5.1. Entre autres performances, on note que le moteur audio était passé à la vitesse supérieure, avec DOT-Logic (DSP Optimization Technology), et tire le meilleur des processeurs Pentium III, Pentium IV, AthlonXP et du Velocity Engine du Macintosh G4. Un gain de vitesse qui peut atteindre jusqu'à 400% sur certains plug-ins, mais de toute façon très sensible sur toutes les fonctions audio, y compris l'automation. A la clé aussi, multiples undos et redos, affichage de symboles d'accords dans la fenêtre transport.

Comme d'habitude Digidesign est pris très au sérieux par Emagic, et la compatibilité avec ProTools|HD était annoncée pour ce trimestre (elle est d'ailleurs effective maintenant).

Au rayon instruments virtuels, à noter aussi l'arrivée de l' EVD6, une simulation très réussie du Clavinet D6 Hohner, non pas en sampling, mais en vraie modélisation. Même technologie pour l'EVB3, un B3 Hammond hyper réaliste avec cabine Leslie (plus légère que la vraie !).

Annonce aussi de Samplitude (tiens… ce nom me dit quelque chose…), un logiciel Windows spécialisé audio, avec des fonctions d'édition très complètes, une console de mixage 64 voies configurable à volonté, 8 sous-groupes et 6 départs auxiliaires, une section master avec des particularités, comme un traitement sophistiqué de la dynamique, un traitement multibande de l'image stéréo, un réducteur de souffle, et un banc de filtres spectral FFT. Jusqu'à 8 plug-ins VST ou DirectX sont insérables par voie. L'intégration de la gravure des CDs est assurée (l'expérience de WaveBurner), avec de multiples fonctions évoluées.

Samplitude Pro est une version étendue, avec adjonction de la gestion du mode surround, et liaison avec la Logic Control.

WaveBurner Pro, déjà disponible sur MacOS est aussi annoncé sur Windows. Les plug-ins VST ou DirectX sont admis aussi bien sur les régions séparément, ou sur la globalité des fichiers.

Le Phat Channel était présenté en fonctionnement aux côtés de la Logic Control. Il lui ajoute l'accès direct à 32 paramètres relatifs à une voie, un plug-in ou un instrument virtuel. Pour cela, on dispose de 32 boutons rotatifs sans fin, quatre afficheurs LCD à 2 lignes de 56 caractères, et de nombreux boutons de fonctions.

Après l' EMI (Emagic Multichannel Interface) 2|6 (2 entrées, 6 sorties), c'est l' EMI 6|2 qui était présentée, avec 6 entrées et 2 sorties 24 bits / 96 kHz, hub USB à 2 ports incorporé. Latence de seulement 2 ms avec les nouveaux drivers Windows !

[Native Instruments] [Steinberg]